Le Plan local d’urbanisme (PLU) durable

Cannes
Alpes-Maritimes
Cannes
Alpes-Maritimes

Les plus :

Mise en valeur du patrimoine environnemental
Démarche transposable dans toutes les communes
Construction d’une démarche transverse

Les élus :

L’initiative en bref

Dans le cadre de l’élaboration des documents d’urbanisme et notamment du Plan local d’urbanisme (PLU), de nombreux leviers d’actions réglementaires sont mobilisables pour accélérer la transition écologique. Dès 2014, la ville de Cannes s’est lancée dans la révision de son PLU afin d’adopter de nouvelles règles d’urbanisme protectrices du patrimoine historique et naturel de la ville.

Pour aller dans le sens d’un PLU durable, trois actions ont par exemple été menées :

Le classement de parcelles de terrain en jardins familiaux

Des parcelles de terrain ont été inscrites au sein du PLU en tant qu’espace réservé afin d’en faire des jardins familiaux. Si bien que plus de 120 parcelles familiales et 5 jardins partagés ont été créés !

La réintroduction d’agriculteurs dans la Vallée de la Siagne

Des actions ont été également été menées pour réintroduire des agriculteurs dans la Vallée de la Siagne, dont les terrains avaient été rachetés par des investisseurs de centres commerciaux. Ces terrains ont tout d’abord été reclassés en zone agricole par le PLU afin de baisser leur prix. La ville les a par la suite rachetés. Une fois rachetés, un appel d’offre a été mené à destination des agriculteurs souhaitant développer l’agriculture biologique. A noter : si vous souhaitez mener un tel projet, soyez patient : le rachat des terrains, les négociations, l’obtention des autorisations, l’installation des agriculteurs… cette démarche peut durer plus de 6 ans.

Répertorier des arbres de la ville en « arbres remarquables »

Cette action est certainement l’action la plus facile à mettre en oeuvre. Elle repose sur un principe simple : les élus ont répertorié, avec les habitants des arbres et des jardins de particuliers dans le PLU afin de les classer comme « arbre remarquable » ou « jardin remarquable ». Les arbres ou parcelles ainsi classés doivent faire l’objet d’une demande préalable d’abattage à la commune.

Ces actions sont facilement transposables dans d’autres territoires ! Les citoyens peuvent même être consultés lors de l’élaboration du PLU afin d’être pleinement associés à cette démarche.

A noter : Le PLU doit offrir une vision transversale de la commune dépassant les problématiques de droit des sols. Le PLU cannois ne s’est pas arrêté à la mise en valeur du patrimoine environnemental : les modes de transport ont par exemple été pensés afin de favoriser les transports en commun et les modes doux, tels que les liaisons piétonnes et les pistes cyclables.

En savoir plus

Pascale Vaillant
vaillant.pascale@neuf.fr

contact@touspolitiques.fr

Share This