La maison des Cimes, une maison d’accueil pour les mères isolées en milieu rural

Hospitalet-près-l’Andorre
Ariège
Hospitalet-près-l’Andorre
Ariège

Les plus :

S’appuyer sur les ressources disponibles localement (l’école) pour créer des synergies
Répondre à une certaine désertification des territoires ruraux, en proposant une nouvelle offre de service social
Renforcer la vitalité du village et renverser la tendance au dépeuplement

Les élus :

L’initiative en bref

Le village de l’Hospitalet-près-l’Andorre (100 habitants) a monté une initiative inédite pour accompagner des mères célibataires en situation de vulnérabilité économique et sociale : la « Maison des Cimes ». Imaginé par les institutrices du village et le Maire de l’Hospitalet, Arnaud Diaz, cet établissement est un véritable emblème local de l’innovation sociale en territoire rural.

Malgré un positionnement géographique avantageux, la commune de l’Hospitalet-près-l’Andorre s’est rapidement dépeuplée depuis les années 1990 et a subi de plein fouet la perte de ses services publics. Cependant, les habitants et les élus locaux n’ont pas perçu cette situation comme une fatalité. Surtout, le village abrite en son sein une pépite : l’école locale avec sa classe unique de dix élèves, qui constituera le cœur du projet de la maison des Cimes.

Du fait de la frilosité initiale des pouvoirs publics à soutenir cette expérimentation hors-norme, le projet a mis près de cinq ans à se monter. Après un lobbying intense, et grâce au soutien de partenaires moteurs (notamment la CAF), la maison a finalement ouvert ses portes en septembre 2019 et bénéficie d’une autorisation d’expérimentation sur 3 ans du Ministère du logement.

Une structure fournissant des services d’hébergement, d’accompagnement social, d’insertion professionnelle et d’accompagnement éducatif

La maison des Cimes est une maison d’accueil et de développement à destination des mères célibataires en difficulté qui vise à leur apporter une aide pour favoriser leur autonomie. Elle ne vise pas à répondre aux situations d’urgence – déjà couvertes par de nombreuses structures du département ni à se substituer aux services sociaux. Cette structure travaille sur la reconstruction et la poursuite du travail entamé en Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) pour une période allant de 12 à 24 mois.

La structure propose notamment un accompagnement collectif et individuel, tenant compte de l’histoire personnelle de chacun :
  • Une structure en lien fort avec l’école pour une coéducation positive
  • Un encadrement des enfants scolaire et extrascolaire et une aide à la parentalité  : les mères sont accompagnées par les hôtes dans les moments de vie quotidienne avec leurs enfants
  • Un suivi individuel autour d’un projet personnalisé des mères : lorsque les enfants sont à l’école, les hôtes accompagnent ces femmes dans leur reconstruction personnelle, professionnelle et sociale. Une permanence a été mise en place à cet effet. Ces permanences sont animées en collaboration avec les services sociaux de l’ADS, la maison de santé d’Ax-Les-Thermes et l’Agence Régionale de Santé afin de ne pas créer de doublons sur le territoire.
  • Des animations collectives visant à retrouver l’estime de soi : la maison propose des moments de vie collective aux résidentes (confection collective de repas, groupes de parole, activités visant à restaurer l’estime de soi, découverte du patrimoine local, journées à thèmes, implication progressive des résidentes volontaires dans le tissu associatif local…).

Quels partenaires ?

Le projet a obtenu le soutien de nombreux partenaires, notamment :

  • La Communauté de communes de la Haute-Ariège, les communes de l’Hospitalet et Mérens-les-Vals, et leurs habitants,
  • France Horizon Occitanie, association gestionnaire de l’établissement (la maison est la propriété de la commune),
  • Le regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de L’Hospitalet-Mérens,
  • La CAF,
  • Le REAAP (Réseau d’Écoute, d’Appui, d’Accompagnement à la Parentalité),
  • La Direction Départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) et la Direction départementale des Territoires (DDT),
  • L’Union européenne (via le fonds LEADER-FEADER), l’Etat (via la DETR), la Région et le Département,
  • Pôle Emploi qui facilite l’orientation des allocataires.

Des résultats très satisfaisants

  • 6 mères et 9 enfants accueillis
  • 11 emplois du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) maintenus grâce au projet (enseignantes, ATSEM, cantinières, femmes de ménages, etc)
  • 2 salariés employés : un éducateur spécialisé et une coordinatrice sociale et territoriale
  • De nouvelles passerelles créées entre les acteurs du territoire afin de pallier les carences en matière d’insertion professionnelle, ce qui pourra bénéficier aux personnes hébergées mais aussi à la population active en situation de vulnérabilité sur le territoire
  • Une redynamisation du territoire par l’accueil de nouvelles familles et par la structuration d’une nouvelle offre de service social
  • Un lieu de vie fédérateur de lien social, porteur de développement local et d’animation :  des ateliers sont régulièrement organisés au sein d’un espace ouvert à tous les habitants

Fort de son succès, la collectivité souhaite poursuivre cette initiative et dupliquer ce modèle à d’autres territoires.

En savoir plus

Arnaud Diaz
maire@mairie-hospitalet.fr

contact@touspolitiques.fr

Share This