La démarche « zéro déchet »

Roubaix
Nord
Roubaix
Nord

Les plus :

Association étroite des acteurs du territoire à la dynamique
Gain d’argent pour la collectivité et pour les familles impliquées
Territoire pionner en matière d’économie circulaire

Les élus :

L’initiative en bref

Alors que la France continue de produire une quantité de déchets importante comparée à ses voisins européens, certaines communes se sont saisies de la démarche zéro déchet et notamment Roubaix, ville pionnière en la matière !

A ce titre, la ville a initié son action motrice « Défi familles zéro déchet » en 2014. Chaque année, la commune accompagne une centaine de familles gratuitement et sur la base du volontariat avec un défi : réduire de 50 % leur production annuelle d’ordures ménagères. Les familles désireuses de changer leurs habitudes de consommation peuvent construire leur parcours selon leurs envies et leurs priorités ! Elles ont par exemple été équipées de balances pour peser leurs déchets quotidiens. Une application leur permettait par la suite de centraliser leurs données de pesée et de les transmettre à la ville. Par ailleurs, des ateliers au choix ont été proposés par la commune (« je passe aux couches lavables », « je fais mes courses zéro déchet », « je fabrique mes produits ménagers »…) pour créer un véritable esprit de solidarité sur ces sujets. Le résultat ? 500 « familles zéro déchet » engagées au total, 1 000 euros économisés en moyenne par an et par famille, 40% de réduction des déchets, 150 ateliers proposés à Roubaix…

Aujourd’hui tous les acteurs du territoire sont pleinement impliqués dans la dynamique et mènent des actions diverses, notamment :

  • Les associations : elles veillent au bon fonctionnement des sites de compostage, organisent des ateliers de sensibilisation ou encore redistribuent des invendus ;
  • Les commerçants : 45 commerçants se sont engagés à respecter un certain nombre d’engagements, d’autres développent des activités de réparation, d’achats en vrac, d’achats en circuit court…
  • Les établissements scolaires : 50 écoles suivent désormais cette démarche (suppression des barquettes en plastique, lutte contre le gaspillage alimentaire, collecte séparée des résidus, réparation de 100% du mobilier réparable, introduction d’un projet pédagogique « zéro déchet », utilisation de produits d’entretien 100% écologiques…) ;
  • La collectivité : 25 % des agents municipaux ont par exemple signé la charte interne « Zéro déchet ».

Quels avantages ?

  • Pour la commune : le coût de traitement des déchets (incinération, décharge, lieux de tri) représente un coût de plus en plus important ! Cette démarche représente ainsi une économie non négligeable. Par ailleurs, ces actions ont permis de réduire les dépôts sauvages qui constituaient également un coût significatif.
  • Pour les habitants : si la démarche visait dans un premier temps à répondre à un enjeu de salubrité publique, la dynamique engagée a eu également pour effet de lutter contre la précarité du fait des économies annuelles générées par les familles impliquées et des nouvelles formes de lien social créées autour de ce projet collectif.

En savoir plus

contact@touspolitiques.fr

contact@touspolitiques.fr

Share This